Votre Spécialiste de la pulvérisation
En direct des fabricants

Service client : 02 32 38 08 94

0,00 €
FRANCO : 300€ NETS HT

Actualités

Le guide de la pulvérisation agricole

Expert en pièces détachées de pulvérisateur, Bedouelle Distribution vous propose ce guide sur la pulvérisation agricole. Nous vous conseillons dans le choix des pièces pour votre pulvérisateur, mais aussi dans celui des accessoires nécessaires au bon fonctionnement et à l’entretien de celui-ci.

Qu’est-ce que la pulvérisation ?

La pulvérisation agricole consiste à protéger et à permettre d’améliorer les rendements des cultures. En effet, les semences et les plantes sont soumises à la pression des insectes, des maladies et des mauvaises herbes. Le rendement et la qualité des cultures peuvent être impactés par ces différents facteurs.

Afin de réduire cela, il est possible d’avoir recours aux produits phytosanitaires. Leurs applications sous forme liquide se fait par le biais de la pulvérisation.

Elle est aussi utilisée pour l’application d’engrais liquides, comme la solution azotée, afin de favoriser la croissance de vos végétaux.

La pulvérisation agricole se déroule généralement en différentes étapes :

Qu’est-ce qu’un pulvérisateur ?

Le pulvérisateur agricole est un appareil qui peut-être soit porté, trainé, automotrice ou intégré à une autre machine (semoir, déchaumeur, auto-chargeuse, presse…).

Il sert à épandre une certaine dose de produits phytosanitaires ou d’engrais liquides en les répartissant uniformément sur la végétation cible.

  

Il existe deux modes de pulvérisation :

La première technique, utilisée principalement en grandes cultures est la pulvérisation sous pression avec jets projetés. Il s’agit là de mettre sous pression, par le biais d’une pompe de pulvérisation, le liquide aspiré dans la cuve, puis de l’envoyer à travers les canalisations jusqu’aux buses calibrées, lesquelles diffusent la bouillie sur la surface à traiter.

Cette technique vous permet également de pulvériser à bas volume (50 à 100L/Ha), grâce à une pompe centrifuge, pour économiser de l’eau et des produits phytosanitaires.

La deuxième technique consiste à mettre le liquide sous pression à l’aide de la pompe de pulvérisation et à transporter la bouillie jusqu’aux buses qui produisent des gouttelettes portées par le souffle du ventilateur de votre matériel.

Sur ce type de pulvérisateurs les buses sont généralement disposées en arc de cercle proche du ventilateur.

On voit ces machines dans le domaine de la viticulture et de l’arboriculture où la ventilation dirigée est utilisée pour produire un puissant courant d’air afin d’accompagner les gouttelettes vers la surface à traiter tout en limitant la dérive.

 

Quels sont les éléments d’un pulvérisateur ?

Les éléments sont les mêmes, peu importe le type de pulvérisateur.

Elle est essentielle pour permettre de garantir une mise sous pression du liquide. Certaines pompes peuvent également être utilisées pour faciliter le remplissage de la cuve de votre pulvérisateur.

On distingue généralement les pompes à pistons, les pompes à rouleaux, les pompes à membranes et les pompes centrifuges. Il y a différents types d’entrainements :

Un pulvérisateur agricole est également équipé d’un système de régulation afin de d’appliquer la dose de produits phytosanitaires à respecter.

Cette régulation se fait essentiellement en DPAE (débit proportionnel à l’avancement), régulation automatique électrique.

Il existe également des dispositifs de régulation manuelle en cabine ou directement sur l’appareil.

De plus, tout système de pulvérisation comporte un manomètre qui permet d’avoir un contrôle visuel de la pression du circuit.

C’est un élément essentiel du pulvérisateur car c’est elle qui porte les buses. Le but de la rampe est de pouvoir traiter uniformément à intervalles réguliers. La hauteur de la rampe doit être réglée en fonction du type de buse, de l'angle de pulvérisation, de l'espacement entre les buses et de la hauteur de la culture à traiter.

Elle est l’élément final sur la rampe du circuit de pulvérisation. C’est par les buses que la bouillie est diffusée. La grande majorité des buses de pulvérisation respectent les normes ISO, qui comportent des codes couleurs. Il existe, différents types de buses selon les types d’application : buse à fente, buse à turbulence (cône creux/cône plein), buse à miroir

Il est nécessaire de bien consulter les tableaux d’utilisation des fabricants pour assurer une  utilisation optimale pour votre application.

Comment entretenir le pulvérisateur agricole ?

L’entretien du pulvérisateur est important pour assurer le maintien de la précision des réglages et la répartition homogène de la pulvérisation.

Á la fin d’une journée de traitement avec des produits phytosanitaires, il convient de réaliser quelques tâches qui garantissent le bon entretien de votre pulvérisateur. Il est essentiel de ne pas laisser de bouillie dans la cuve du pulvérisateur, car des résidus risquent de colmater les conduites, les filtres et les buses. S’il reste de la bouillie, il convient donc de bien vidanger la cuve, la pompe, les tuyaux et les buses et rincer correctement l’appareil.

Il est essentiel de diluer fortement le reste de la cuve et de pulvériser la bouillie ainsi diluée sur une partie de champ qui a été ou qui sera traitée avec le même produit phytosanitaire. Il faut ensuite nettoyer la cuve du pulvérisateur avec de l’eau propre et à l’aide d’un produit nettoyant (par exemple, le Détermex). Il faut aussi s’assurer que la cuve ne comporte pas de dépôts ou de trace de produit afin de pouvoir utiliser de nouveau le pulvérisateur.

Pensez également à nettoyer les buses en les brossant avec un produit spécial (par exemple, le Détermex). Il est primordial de porter des gants de protection durant cette opération de nettoyage.

Enfin, n’oubliez pas que l’entretien de votre pulvérisateur est un préalable indispensable à la réussite de votre contrôle technique.

Comment hiverner votre pulvérisateur agricole ?

L’hivernage du pulvérisateur est essentiel afin de garder la machine propre et prête pour la prochaine saison d’utilisation.

C’est l’occasion de remplacer les pièces de manière préventive, ce qui permet d’éliminer les pannes lors de votre reprise de saison de pulvérisation.

La procédure d’hivernage commence d’abord par mettre le pulvérisateur hors-gel. Pour ce faire, il est nécessaire de drainer tout le système de la machine afin de prévenir un endommagement par le gel. Il faut veiller à retirer les pastilles, les filtres de buses, afin de garantir une bonne conservation de ces pièces.

Enfin, il faut placer le pulvérisateur bien au sec. La mécanique doit être préparée pour un hivernage réussi. Il faut aussi penser à graisser les parties mobiles de votre pulvérisateur, surtout les dispositifs de réglage de hauteur et de stabilité des rampes.

Pensez également à laver avec soin l’extérieur de votre pulvérisateur à l’aide d’un nettoyeur haute pression professionnel et d’un détergent adapté. Enlevez toute trace de rouille et protégez les parties métalliques à nu avec un produit adapté ou effectuez des retouches de peinture.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter nos experts pour obtenir des conseils personnalisés et à découvrir l’ensemble de notre gamme de produits.

Demande de contact

 Découvrez l'ensemble de nos produits

Livraison

Nous livrons en 24/48 h sur toute la France. Consultez-nous pour l’international.

Paiement sécurisé

Payez en ligne de façon sécurisée avec la solution E-transactions 3D Secure du Crédit Agricole.

Service clients

Nos experts sont à votre écoute du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h00.

Partenaires

Nous distribuons en direct les marques de nos partenaires-fabricants.

RESTEZ INFORMÉS

 
X
Quantité :